On parle souvent de burn-out dans un contexte professionnel, mais il en existe une autre forme, le burn-out parental, qui est dû à un épuisement psycho-physique et à une incapacité à faire face à la gestion du foyer et aux contraintes journalières. Le burn-out parental peut se manifester à tout moment aussi bien quand l’enfant est en bas âge que pendant l’adolescence jusqu’à l’âge adulte.

En effet, les nuits blanches, la grande énergie des jeunes enfants qui découvrent la vie et le fait qu’ils s’opposent à l’autorité, en testant leurs parents continuellement, peuvent conduire à l’épuisement ; sans penser à l’adolescence qui est une étape difficile et qui nécessite beaucoup d’investissement et de patience de la part des parents.

La sophrologie apprend aux parents à gérer le stress, les émotions, à éviter le trop plein et les conflits, aussi bien avec les enfants qu’avec leurs conjoints à cause d’une divergence d’idées ; elle leur permet également d’apprendre à lâcher prise, c’est-à-dire à prendre conscience que l’on est parfois trop exigeant envers soi-même et trop perfectionniste; à comprendre ses limites, car on ne dispose pas de la même énergie et des mêmes ressources à 30, 40 ou à 50 ans ; à ne pas être toujours dans l’anticipation et dans la planification des tâches; à ne pas avoir peur du jugement et d’être considéré comme des « parents indignes ».

La sophrologie aide aussi à savoir vivre pleinement le moment présent, soit à être plus à l’écoute de soi-même. Cela sera possible uniquement si nous apprenons à utiliser tous nos sens pour prendre conscience du vécu corporel et des émotions que nous ressentons, ce qui nous permettra d’atteindre un équilibre psycho-physique, tout en étant conscients que nous sommes quotidiennement soumis à des obligations et à des contraintes, et donc que nous ne pouvons pas toujours faire ce que nous voulons.

Le travail sophrologique permet également de restaurer la confiance en soi, de comprendre ses valeurs essentielles, c’est à dire ce qui est juste et utile pour soi et pour ses enfants et à se faire respecter. Grâce à ce travail, les parents seront capables de s’affirmer, de poser des limites et de définir des règles, sans aller au clash et en créant un environnement serein et sécurisant ainsi qu’un cadre éducatif qui permettront à l’enfant et à l’adolescent d’évoluer et d’acquérir de bonnes valeurs.