On parle souvent de la dépression comme du mal du siècle, car il y a de plus en plus de personnes qui consultent pour cause de dépression. Certes, il existe des facteurs de risques héréditaires, mais tout le monde est à risque à cause des nombreux facteurs qui influencent notre vie, tels que le stress, la pression au travail, l’incertitude, la précarité, le divorce, la perte d’un être cher… En effet, plusieurs études ont démontré qu’environ 3 millions de français auraient été victime d’un épisode dépressif au cours de la dernière année ! Certains états dépressifs sont passagers alors que d’autres peuvent persister pendant plusieurs années et devenir même chroniques.

La personne souffrant de dépression est assujettie à une baisse et à des changements soudains de l’humeur et à une perte de l’estime et de la confiance en soi ; elle a des idées noires, est angoissée, a un désintérêt pour toute activité récréative et une perte de motivation et elle est envahie par un sentiment de culpabilité vis-à-vis de ses proches. Elle éprouve également une sensation de fatigue, un manque d’énergie et d’appétit, ou au contraire une envie irrépressible de manger. Elle peut aussi souffrir d’insomnie ou d’hypersomnie (envie injustifié de dormir).

La sophrologie, associée à une psychothérapie et à une prise médicamenteuse dans les cas où cela est nécessaire, s’est révélée être une méthode d’accompagnement valable sur plusieurs aspects grâce à ses exercices de relaxation dynamique et à ses techniques respiratoires et de visualisation.

Son but est d’aider la personne à mieux vivre cette étape douloureuse, à se détendre et à diminuer les manifestations des nombreux symptômes éprouvés, ce que lui permet de retrouver l’espoir d’aller mieux. La sophrologie lui permettra aussi de se reconstruire, de retrouver ses repères et la confiance en soi, de prendre conscience de ses ressources et de les activer, de se remémorer des périodes joyeuses de sa vie antécédentes à la dépression, de faire de nouveaux projets et de se projeter positivement dans l’avenir.

Elle est également utilisée comme une méthode de prévention et peut aider à éviter une rechute, en cas d’épisodes dépressifs précédents.